en
Table des Living Labs de montréal
 

Living Lab, innovation et innovation ouverte

Depuis une dizaine d’années, les processus d’innovation subissent de profondes transformations. Dans le passé, ils étaient confinés à l’intérieur des frontières de l’entreprise. Aujourd’hui, ils sont davantage tournés sur l’extérieur, et mettent à profit le partage libre des savoirs et du savoir-faire. L’innovation ouverte, popularisée par Chesbrough en 2003, est une approche fondée sur le partage de connaissances et d’actifs et sur la coopération entre différentes parties prenantes.

Un Living Lab est une méthode de recherche en innovation ouverte qui vise le développement de nouveaux produits, de nouveaux services et de nouveaux processus. Elle favorise un processus de cocréation avec les usagers finaux dans des conditions réelles et s’appuie sur un écosystème de partenariats public-privé-citoyen.

Cette technique a été inventée à la fin des années 1990 au MIT Media Lab, puis a été développée en Europe avec la création, en 2006, d’un réseau européen des Living Labs (ENoLL). Il existe aujourd’hui plus de 370 Living Labs dans une quarantaine de pays à travers le monde.